Produits & Culinaire

Photographie culinaire: la tendance qu'il ne faut pas manquer

Pour attirer les clients dans leurs restaurants, rien de mieux que les allécher avec des photos qui donne envie. 

La nourriture est bien un domaine qui parle à tout le monde. On aime tous manger et on apprécie la bonne nourriture. Un plat alléchant attire forcément l’oeil et intrigue. Pas étonnant que certaines épreuves de Top Chef soient jugées au visuel ! 

Bien avant la photographie culinaire professionnelle, les utilisateurs des réseaux sociaux (en particulier d’Instagram) appréciaient déjà cette tendance. Le #foodporn est alors présent sur bon nombre de publications, lorsqu’une photo de nourriture, une assiette bien garnie ou encore un repas était publié. 

Depuis quelque temps, la photographie culinaire s’est imposée comme LA tendance à suivre pour les restaurateurs ! Pour attirer les clients dans leurs restaurants, rien de mieux que les allécher avec des photos qui donnent envie. 

 

Crédit:  Amirali Mirhashem

 

Aujourd’hui, PhotoPresta vous dit tout sur cette tendance qu’il ne faut pas manquer !

 

1. Pourquoi cette tendance ?

 

Depuis l’avènement des smartphones, d’Internet et du partage rapide d’informations et de photos, la photographie culinaire détient une place relativement importante dans le coeur des utilisateurs des réseaux sociaux. En effet, le nombre de clics sur les publications de photographie culinaires peut atteindre des sommets. Les comptes Instagram dédiés à la photographie culinaire sont suivis en masse sur les réseaux sociaux. Foodys, un compte Instagram qui poste quotidiennement des photographies de plats de fast-food compte près de 9 millions d’abonnés

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Food (@foodys) on

 

Cédric Grolet, célèbre pâtissier français, élu meilleur Chef Pâtissier restaurant du monde (distinction attribuée par l'association « Les grandes tables du monde ») surfe également sur cette tendance. Très présent sur Instagram et Twitter, il partage ses créations avec ses abonnés régulièrement. Le succès est de mise: 1.6 million d’abonnés sur Instagram et des clients réguliers pour ses établissements !

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Cedric Grolet (@cedricgrolet) on

 

A travers ces comptes très suivis et ce hashtag #foodporn utilisé en masse par les food addicts, la photographie culinaire s’est rapidement imposée comme une tendance à ne pas manquer. Certains restaurateurs l’ont bien compris, à l’image de Cédric Grolet en pâtisserie, bon nombre de restaurants ont désormais un compte Instagram où ils partagent avec leur communauté les photos de leurs plats.

Il ne faut pas oublier que le plaisir culinaire passe également par l’attraction et la satisfaction qu’un plat peut provoquer chez celui qui le déguste. Pour attirer du monde dans les restaurants, montrer sa cuisine de façon alléchante est primordiale. Cette technique a déjà fait ses preuves. Comme nous l’avons vu dans l’article dédié à la photographie culinaire pour les plateformes telles que Deliveroo ou UberEats, la photographie culinaire est devenue un très bon moyen de mettre en avant son restaurant.

Une étude Yelp a montré que les recherches de noms des restaurants avec le mot Instagram ont augmenté de près de 3000% entre 2015 et 2017. Encore faut-il savoir maîtriser ses codes… 

 

 

2. Les codes de la photographie culinaire. 

 

La photographie culinaire a des codes assez spécifiques. Pour attirer l’oeil, il ne suffit pas de prendre en photo une assiette que l’on a cuisinée. Le dressage du plat, le choix des couleurs de l’assiette, du fond… bref beaucoup de petits détails comptent énormément. 

Tout d’abord, la présentation du plat en lui-même doit attirer l’oeil. Elle doit être un minimum épurée. Un plat brouillon ne va pas donner envie au client. Il faut mettre en avant les produits utilisés. 

La tendance actuelle se dirige vers les plats colorés. Ainsi, il ne faut pas hésiter à rajouter de la couleur pour créer un plat digne d’une oeuvre d’art. Il ne suffit pas de jouer sur la saturation ou les contrastes, c’est le plat en lui-même qui doit être coloré ! Qui dit couleur, dit un certain équilibre, il est indéniable que la tendance healthy et vegan ont beaucoup influencé la photographie culinaire. 

Pour rendre un plat appétissant, il faut qu’il soit vivant et rien de mieux qu’un peu de couleur pour attirer l’oeil. 

 

Crédit:Moritz Mentges

 

La photographie culinaire doit également suivre les nouveaux codes de la restauration. Proposer des plats healthy ou végétariens en photo n’est plus une option. Il faut pouvoir plaire à tout le monde. Les plats sains sont facile à mettre en valeur, les produits frais doivent être mis en avant et le tour est joué !

Enfin, la texture du plat doit également être soignée. Pour pouvoir voir toute la complexité du plat, il faut donc une très bonne qualité d’image, pour cela nous vous conseillons vivement de faire appel à un photographe professionnel !


 

3. Pourquoi faire appel à un professionnel si vous êtes restaurateurs?

 

La restauration est un monde très dense. Il existe aujourd’hui un nombre très important de restaurant et chaque jour presque 4 restaurants ouvrent à Paris. Il faut donc savoir se démarquer des autres restaurateurs. La photographie culinaire est un très bon moyen de se démarquer. Proposer des photographies de qualité sur son site Internet, ses réseaux sociaux ou sur les plateformes de livraison permet d'accroître significativement le nombre de clients. Pour pouvoir apprécier tous les aspects et les bénéfices la photographie culinaire, rien de mieux que de faire appel à un pro. 

Les photographes culinaires connaissent très bien la tendance et savent mettre en avant la cuisine du restaurateur en gardant sa personnalité. 

Si vous êtes restaurateurs , n’hésitez pas à sauter le pas du shooting photo culinaire, vous ne le regretterez pas. 

En attendant, prenez le temps de vous créer un compte Instagram ! 

 

Nous espérons que cet article vous a inspiré. Vous savez désormais tout ce qu’il faut savoir sur la tendance de la photographie culinaire ! Si vous avez faim après avoir lu cet article, c’est normal, les restaurants ont rouvert, qu’attendez-vous ?

 

 

Article réalisé par Pétra Sandi 


 

Vous recherchez un photographe ?