Produits & Culinaire

10 conseils pour réussir la Photographie Culinaire

PhotoPresta vous donne 10 conseils pour réussir ses photographies culinaires !

Savoir cuisiner est un art, photographier ses plats l’est encore plus.

Bien plus qu’une discipline, la photographie culinaire est un type de photographie professionnelle qui relève essentiellement la capacité à styliser son environnement (plan de travail, assiettes, couverts, ...) afin de produire des images attrayantes et percutantes de nourriture pour mettre en avant les produits et recettes réalisées.

Depuis l’apparition de la publicité en 1930, les restaurants ont été parmi les premiers à développer cette discipline.

Aujourd’hui, avec l’apparition des nouvelles technologies et des réseaux sociaux, on retrouve de nouveaux métiers comme celui de blogueur qui lui aussi demande d’avoir des bases en photographie. Aussi, l'essor des plateformes de livraisons dans la restauration propulsent avec elles le nombre de photographies culinaires ! 

Dans cet article, nous examinerons avec vous les meilleures pratiques pour expérimenter la photographie culinaire. Nous espérons qu'il vous aidera à identifier les étapes clés pour prendre de belles photos dans la cuisine !

Ces conseils peuvent vous aider à assimiler la photographie culinaire et consolider certaines bases nécessaires pour commencer la photographie culinaire.

Quelque soit votre utilisation, rien de mieux que faire appel à un photographe culinaire, qui capturera les plus beaux clichés de vos assiettes. 

 

1. Bien connaître son appareil photo et les bases de la photographie

À bien des égards, la nourriture est un art visuel. Ça peut sembler évident mais la photographie culinaire est un art qui s’apprend progressivement.

Le but ultime de cet art est de donner envie à celui qui regarde la photo, d’y planter la fourchette. Il est donc important de connaître les paramètres de base qui sont indispensables tel que l’exposition, la profondeur de champ, la focale et bien d’autres, n’hésitez pas à faire des recherches sur votre appareil, à faire des lectures sur la gestion de la lumière et l’éclairage par exemple.

 

Crédits : Brooke Lark

 

2. La composition

Une composition travaillée est agréable à l'œil et attire les gens à regarder votre photographie. Une composition médiocre ou mauvaise à l'air maladroite, n'attire pas les spectateurs et a tendance à détourner votre public de votre objectif.

Pour la photographie culinaire, le cadrage est vraiment important. Entourez votre sujet de manière à ce que l'œil du spectateur aille directement vers votre délicieux plat ! Les natures mortes s'accommodent très bien de la règle des tiers.

Cette règle stipule que si vous divisez votre photographie en trois tiers, horizontalement et verticalement, le sujet de l'image doit être placé à l'intersection des lignes de division.

 

Crédits : Trinh Minh

 

3. La mise en scène

N'oubliez pas que vous préparez les aliments pour les photographier, pas nécessairement pour les manger !

La présentation est donc essentielle. Donnez du style à vos plats pour qu'ils soient attrayants et intéressants. Ajoutez des épices supplémentaires sur le dessus pour que l'on puisse voir l'assaisonnement, disposez le plat sur une assiette pour créer un beau motif et coupez les ingrédients en gros morceaux pour qu'ils soient plus visibles.

Faites attention à l'équilibre des aliments dans une photo afin que le cadre ne paraisse pas encombré ou surchargé.

 

Crédits : Chad Montan

 

4. Maitrisez le lieu et vos accessoires

Comme la photographie de produits, la photographie culinaire dépend autant du lieu et des accessoires que du sujet lui-même. Ces éléments "d'arrière-plan" créent l'histoire, vendent l'idée et suscitent une émotion dans la photographie.

De nombreux photographes professionnels achètent des bols, des assiettes, des tasses, des serviettes, des plateaux et des plateaux de service esthétiques, uniquement pour leurs photos. Vous ne devez pas nécessairement faire cela, mais il est bon de garder les accessoires à l'esprit. La cohésion est essentielle, essayez de choisir des ustensiles et des assiettes assortis les uns aux autres. Ceci étant dit, sachez quand simplifier votre cadre. Si vous utilisez trop d'accessoires, vous perdrez de vue votre sujet.

Pour ce qui est de l'emplacement, recherchez des surfaces planes de couleur unie ou présentant une petite texture (comme le bois). Vous pouvez utiliser une couverture, une planche à découper, un plateau ou du papier comme surface de prise de vue.

 

Crédits : Brenda Godinez

 

5. L’éclairage

La lumière naturelle est idéale pour la photographie de nourriture car elle fait ressortir la brillance et la couleur de la nourriture.

Essayez de placer vos plats devant une fenêtre ! Les rideaux blancs fins agissent comme un grand diffuseur de lumière.

Capturer les plats pendant l'heure dorée est également une bonne idée en raison du bel éclairage uniforme produit à ce moment-là. L'heure dorée comprend la première heure après le lever du soleil et la dernière heure de lumière avant le coucher du soleil. Elle est appelée ainsi parce que le soleil, parallèle à l'appareil photo, crée une lumière dorée qui recouvre l'image. Si la lumière naturelle n'est pas envisageable, l'éclairage de studio est aussi une excellente solution.

Prenez une boîte à lumière continue (une lumière de studio sans flash) et placez-la directement au-dessus de votre plat.
Vous obtiendrez la même chose qu'une belle lumière uniforme de jour.

 

Crédits : Jonathan Borba

 

6. N’ayez pas peur de testez les angles et de prises de vues

Comme vous l'avez peut-être remarqué par essais et erreurs, la plupart des meilleures photos de nourriture proviennent d'une grande variété d'angles uniques.

Les prises de vue en plongée sont vraiment populaires, tout comme les images inclinées en plongée !

L'objectif est de donner à la nourriture l'aspect le plus flatteur possible, et les perspectives traditionnelles n'ont pas toujours tendance à le faire.

Certaines assiettes sont mieux vues d'en haut, comme les plats ronds tels que la pizza et les pâtes. D'autres sont mieux vues de côté, comme les hamburgers et les sandwichs. Les boissons ont tendance à être mieux vues sous un angle de 45 degrés.

Essayez de prendre des photos sous différents angles pour pouvoir choisir votre préférée plus tard.

 

Crédits : Lashio Photography

 

7. Rendre la nourriture appétissante

Il y a quelques astuces pour s'assurer que la nourriture soit parfaitement appétissante.

Pour les légumes, la laitue et les feuilles de salade, conservez-les au réfrigérateur avec une serviette humide pour préserver l'humidité et la verdure !

La vapeur qui se dégage des aliments chauds leur donne un aspect appétissant. Il existe de nombreuses façons d'ajouter de la vapeur artificielle au plan, l'une d'entre elles étant de placer des boules de coton imbibées d'eau au micro-ondes et de les placer derrière les aliments.

Congelez certains plats pour préserver leur forme et ne les sortez que lorsque vous êtes prêt à shooter. L'huile donnera de l'éclat aux aliments qui ont pu sortir du four trop longtemps, et l'eau conservera la fraîcheur de vos garnitures aux herbes.

 

Crédits : Chad Montan

 

8. Jouer avec les couleurs

Le charme de la nourriture est son explosion de saveurs et de couleurs !

Profitez-en pour utiliser la couleur afin de retranscrire la saveur dans une image.

N'ayez pas peur d'expérimenter avec des couleurs monochromes ou même d'utiliser des tons pour ajouter plus de dynamisme à vos photos.

 

Crédits : Jimmy Dean 

 

9. Soyez créatifs

Sortez des sentiers battus !

Ne vous contentez pas de photographier la nourriture telle qu'elle se présente dans l'assiette, pensez à stimuler les sens et à ajouter quelque chose de plus à la photo.

Vous pouvez peut-être saupoudrer de la farine ? Vous pouvez créer un désordre créatif ? Peut-être que vous ajoutez des étincelles dans la photo ? Qui sait ?

Faites-en quelque chose qui vous ressemble en faisant preuve d'imagination.

 

Crédits : Toa Heftiba

 

10. La phase de Post-traitement

Même si vous essayez d'obtenir de bons résultats dans l'appareil photo, celui-ci ne peut pas toujours exprimer les couleurs correctement.

Utilisez donc des programmes d'édition tels qu'Adobe Lightroom pour redonner à votre photo toute sa saturation et sa vivacité !

Les photographies qui attirent le regard seront plus efficaces. Essayez d'ajuster les tons des couleurs pour les rendre plus complémentaires les uns des autres.

Ajoutez de la clarté à la texture, comme les rainures d'une génoise !

 

Crédits : Pexels Marcus Aurelius 

 

Bonus

  • Notez votre vision sur papier avant de créer le plat et de le photographier. Certains aliments ne se conservent pas longtemps (comme la crème glacée), il est donc utile d'avoir un plan à l'avance !
  • Utilisez des aliments factices pour mettre en ordre vos réglages avant d'utiliser des aliments réels.
  • Ne sortez pas les aliments du réfrigérateur avant d'être prêt à photographier.
  • Regardez constamment d'autres photos d'aliments pour trouver de l'inspiration et des idées.

 

Crédits : Dan Gold

 

La photographie culinaire a pris d'assaut les nations, de la popularité croissante des médias sociaux à l'influence des blogs de recettes sur Pinterest !

Une grande partie de notre culture réside autour de l'alimentation, il n'est donc pas étonnant que ce domaine de la photographie soit devenu si important.

Si vous mettez en œuvre les conseils et les étapes ci-dessus dans votre travail, votre photographie culinaire se démarquera à coup sûr

N'hésitez pas à faire appel à PhotoPresta pour organiser le shooting produits et culinaire de vos rêves ! 

À très vite chez PhotoPresta ! 🧡
Article rédigé par Edwige Monthe.

Vous recherchez un photographe ?